Est-ce que le surf est dangereux ?

Surf Accident

Est-ce que le surf est dangereux ?

 

Depuis 15 ans que je suis moniteur de surf, on m’a souvent demandé si le surf est dangereux. J’ai donc finalement décidé d’écrire mon avis sur ce sujet.

D’après moi, le surf n’est pas particulièrement dangereux en comparaison avec d’autres sports : statistiquement parlant, il est beaucoup plus probable de se faire mal en jouant au foot, en skatant, en montant à cheval, en faisant du kite surf ou même du vélo….

Je surfe depuis 33 ans, presque toute ma vie, et jusqu’ici mes seules blessures de guerre avaient été quelques petites coupures sur les pieds dûes à des rencontres malencontreuses avec mes ailerons pendant que j’attendais les vagues, assis, au lineup, ou avec les rails de ma planche quand j’oubliais de me protéger la tête lors d’une chute. En résumé, rien de plus que quelques bleus et égratignures liés à un manque d’attention.

Mais il y a 5 semaines, j’ai eu un accident qui a changé ma façon de voir les choses. J’essaie maintenant de voir le côté positif de cet évènement et d’en tirer des leçons pour l’avenir.

J’avais surfé le matin des vagues tubulaires magnifiques, sur l’un des spots locaux de Famara, pendant plus de 2 heures, sans aucun problème.  Je suis ensuite allé donner cours à la Plage de Famara où j’ai passé une excellente journée avec des Lanzasurfeurs super motivés, ravis de profiter de conditions incroyables et glassy. Après avoir terminé ma journée, je me sentais fatigué mais toujours empli d’adrénaline suite à ma session du matin; j’ai donc décidé de me remettre à l’eau.

La houle avait beaucoup baissé mais les vagues étaient toujours parfaites et très amusantes. Sur la 4e vague que j’ai prise, j’ai fait un aérial et j’ai mal ratterri sur ma planche. Je n’étais pas concentré, je n’avais pas préparé ma manoeuvre, et je n’avais pas fait spécialement attention à la finaliser correctement. Tout le poids de mon corps est retombé sur ma jambe avant dans un mouvement de rotation, j’ai entendu un crack et j’ai senti les os se casser.

J’ai été envahi par un mélange d’émotions et de sensations. Je ne sentais pas encore la douleur grâce à la décharge d’adrénaline mais je savais qu’il y avait quelque chose qui clochait, et mon pied pendouillait bizarrement. J’ai crié à l’aide et j’ai pris la première vague qui venait pour qu’elle me ramène vers le bord.

Je me suis traîné sur les rochers, puis très rapidement plusieurs surfeurs locaux qui avaient vu ce qui était arrivé sont venus me soulever et me ramener sur la terre ferme (merci à José, Carlos, Yeray, Darwin, Martin, Sandro, Luis, Will, Hector, Claudio, Amelia et à tous les autres pour votre soutien et votre affection !) C’est à ce moment que la douleur est apparue, puis est devenu insoutenable, jusqu’à ce que l’ambulance m’emmène à l’hôpital, où j’allais recevoir la première de moulte injections de morphine.

Je voulais partager cette expérience pour aider les autres et m’aider moi-même à comprendre comment, quand et pourquoi les accidents arrivent en surf, et comment ils peuvent être évités.

En ce qui me concerne, le facteur principal a été un manque de concentration :

  • Où étais-je ? Trop de blabla au lineup, pas assez d’observation de l’état de la mer, des vagues et de ce qui se passait autour de moi,
  • Que faisais-je ? Je n’ai pas pensé à la façon dont je voulais surfer, je ne me suis pas focalisé sur le moment présent, mon esprit était entravé par de nombreuses pensées qui n’avaient rien à voir avec le surf. J’aurais dû prêter attention aux petits signes : comment je me sentais, ce que faisaient les autres surfeurs, quels changements étaient en train d’avoir lieu dans la mer…

J’aurais dû écouter davantage ce que mon corps avait à dire :

  • Est-ce que j’étais fatigué ? Faiblard ? Stressé ?
  • Est-ce que j’avais faim, soif, froid ?
  • Étais-je physiquement préparé pour surfer autant d’heures ce jour-là ?
  • Y avait-il assez de wax sur ma planche ? Avais-je la board, les ailerons, le leash adaptés au type de manoeuvre que j’essayais de faire ?
  • Est-ce que je m’étais préparé mentalement ? Est-ce que j’étais concentré, avais-je planifié ma session ?
  • Combien de temps avais-je prévu de surfer ?

Il faut donner de l’importance à ces éléments, et à beaucoup d’autres, pour surfer en toute sécurité : est-ce que ceux qui sont autour de moi sont de bons surfeurs dont je peux m’inspirer, ou sont-ils des kamikazes qui représentent un danger pour moi ? Comment sont les vagues ? Comment sont les conditions, sont-elles en train de changer, est-ce que je vais surfer la gauche ou la droite ? Est-ce que mon corps est entrain de m’envoyer des signes ? Suis-je prêt à réagir rapidement si les conditions changent et / ou à sortir de l’eau si besoin, avant de me retrouver dans une situation délicate ?

Voilà les questions que nous devrions tous nous poser quand nous allons surfer. Si je l’avais fait ce jour-là, je ne serais pas en train de m’occuper d’une jambe cassée aujourd’hui !

Le surf est beaucoup plus sûr que d’autres sports…. à condition d’être concentré, de respecter les règles de sécurité de base, et de prêter attention à ce qu’il se passe autour de nous et aux signes que nous envoie notre corps.

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à surfer en toute sécurité, mieux, avec plus de focus, de détermination et de joie !

Quant à moi, ma jambe s’améliore chaque jour et je serai de retour dans l’eau très bientôt !

Merci d’avoir lu ! J’attends vos commentaires !

Evandro

Lanzasurf

 
 

2 commentaires

  1. Fabrizio Paese

    Coucou Evandro!!!
    Je viens d’apprendre ton accident …
    Comme on dit en France “ça arrive même aux meilleurs” et c’est pas pour rien…
    Parfois les choses arrive même avec le maximum de précautions. La semaine dernière je me suis couper le bout du doigt en coupant du saucisson dans ma cuisine, et pourquoi ?
    Certainement pour toute les raisons que ta citer ou tout simplement à cause du bon bourgogne que j’ai bu…
    Bref Je te souhaite un bon rétablissement et j’espére que tu vas vite guérir.
    A trés bientôt et bonjour à toute l’équipe…
    Beijinho
    Fabrizio
    PS: Profite-en pour boire du bon vin…Et coupe rien…

  2. Noemie Lang

    Hi everybody!
    I was a beginner lanzasurfer yesterday, so excited, that was for me a challenge to learn to take my own waves. Everything was perfect, team and instructor. I was feeling tired at the end of the session, but It was time for the 3 laser waves from the day… So i’ve taken my wave, one of the best actually, and fall down on my right ankle, heard 2 big cracks. It was unable to get up by myself and ask for help. Everybody was really kind, they bring me up, give me ice and directions for the hospital. As i’m a medical doctor, i thought to wait and to see how it will go with time. Finally, went to hospital, diagnose with a fracture. End of holiday, probably 90 days not to walk, but certainly not the end of my surfing experience! I’ll tell you, i’ll come back as so on as possible! What to learn? Surfing preople are alias helpful and friendly. Listent to what your body says!!! If you feel tired, don’t go for a last wave, take a rest and come back next day! Thank you Lanzasurf! See you!

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *